LES PIGNONS

Afin de démultiplier ou diviser le nombre de rotations dans un train de rouage il est nécessaire d’avoir deux engrenages par axe.

Le plus petit des deux engrenages est appelé pignon et est en acier trempé. Il compte entre 6 et 14 dents. Le plus grand mobile est appelé roue et est généralement en laiton sauf pour la roue d’échappement qui sera aussi en acier.

Ces pignons peuvent avoir des qualités différentes. La plus haute qualité aura les ailes polies à l’aide de diamantine que l’on mettra sur une vis sans fin généralement en bois de poirier. Plus la denture est polie moins de force sera nécessaire et plus le ressort pourra être fin et long. Ainsi la réserve de marche pourra être plus longue.

Aussi les pignons de très haut de gamme ont une piqure dans la face et les faces polies. Les roues sont rivées sur les pignons.

Devenez Contributeur

HOROPEDIA est une plateforme participative et toutes contributions au contenu, définitions, images, illustrations ou autres idées sont les bienvenues. Le partage de la connaissance est au coeur de cette démarche.